Naissoturi, l'île des femmes

Vous vous réveillez un matin sur une île inconnue. Une chose vous frappe dès votre arrivée : il n'y a que des femmes. Et vous avez été choisie par Lilith pour être l'une d'entre elles...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du haut d'une falaise.

Aller en bas 
AuteurMessage
Lorelei Wallin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : ♦ Naissoturi ♦

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Protégée de Naomi Kanzaki
Affinités: :

MessageSujet: Du haut d'une falaise.   Dim 21 Fév - 0:10

Au dessus des hautes montagnes, la nuit était déjà bien avancée, et la lune poursuivait son éternel ballet nocturne. La lune rousse était à son apogée cette nuit là, et brillait tel un petit soleil, éclairant la roche d'une pâle lueur cuivrée. Niché au cœur des montagnes. Dans son sommeil, Lorelei s'agitait nerveusement tout en rêvant, les bras emmêlés autour de son corps élancé. Instinctivement, elle sentait que quelque chose -ou peut être quelqu'un ?- s'approchait. Et cette impression là l'oppressait, lui donnant des rêves difficiles.

Elle se réveilla finalement en sursaut, s'arrachant péniblement d'un rêve à la signification obscure. Pieds nus, sa chevelure de cuivre lui balayant librement le dos, elle parcourait les couloirs de la falaise, la tête haute, un sentiment d'imminence la poussant à se presser.
Arrivée à l'entrée d’une forêt, elle s'arrêta un instant, englobant du regard tout ce qui s'y trouvait. S'avançant le long de l'allée entre les arbres que la nature avait librement construits, la tête élevée et l'expression impassible, elle nota la présence d’une saveur salé qui s’inhalait dans ses narines, comme si la mer ne se trouvait pas loin.

Alors qu'elle s'absorbait dans ses pensées, figée au centre du chemin telle une statue de glace, se demandant ou elle se trouvait. Elle marchait encore, pas à pas, les pieds nus et sa robe marron légèrement abimé, alors que sa poitrine ressortait de son décolleté bleu marine à force de respirer de plus en plus rapidement, comme si la peur la gagnait. Elle posa une main sur son cœur pour essayer de le calmer et s’apaiser au moins un peu, mais elle n’arrivait pas, la tempête et les questions sans réponses la tourmentaient.
Elle s’immobilisa contre un tronc d’arbre proche de la mort et, elle resta ainsi un bon moment, à se contenter de ressentir, sentir et percevoir, tous ses sens aux aguets, chaque fibre de son corps en alerte et presque en harmonie. Sensation qu'elle n'avait jamais eu l'occasion de ressentir jusqu'alors.

Ainsi, elle était seule, mais cette pensée ne l’encombra pas. Ses yeux ne quittaient pas la falaise qu’elle devrait franchir, elle enregistra ses moindres détails, ou en tout cas tout ceux qu’elle pouvait percevoir de là où elle était, se doutant bien que l’aspect extérieur n’était pas forcément révélateur de l’intérieur.
Trois chemins. Du danger inévitable apparemment. Pas de secours. Peu à peu, elle gravait les informations les plus importantes dans son esprit. Sois seule et débrouille-toi comme un homme, oui, même si tu es une fille, rétorquait dans ce moment une petite voix dans sa tête appelée conscience.

_ Quels chemins choisir ?

Elle restait debout, les pieds qui s’enfonçaient dans une boue grise, les doigts crispés sur les plies de sa robe légèrement relevée jusqu’à voir ses petits genoux. Elle ne savait plus ou elle était, était-ce un paradis ? Il y avait-il d’autres personnes ? Elle regardait autour d’elle obstinément, espérant apercevoir une personne qui sortirait de nulle part, mais rien. Le vide.

Lorelei s’avança vers le second chemin.
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-de-glorantha.pro-forum.fr/forum.htm
Naomi Kanzaki

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 30/12/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Lorelai Besnow et de Lorelei Wallin.
Affinités: :

MessageSujet: Re: Du haut d'une falaise.   Dim 21 Fév - 19:17

La nuit venait de tomber et Naomi était assise devant la fenêtre de sa chambre en regardant les étoiles. Elle n’avait aucune idée du temps qui s’était écoulé depuis qu’elle était là mais il lui semblait bien qu’il faisait encore complètement jour lorsqu’elle s’était installée sur sa chaise. Elle ne pensait pas vraiment, elle rêvassait juste, laissant son regard se perdre dans l’infini du ciel et profitant d’un moment de solitude. Solitude qu’elle avait en grande partie perdue depuis l’arrivée de sa protégée qu’elle logeait à présent chez elle.

Un croassement à l’extérieur de la maison ramena subitement la jeune fille à la réalité. De sa fenêtre elle ne parvenait pas à voir l’entrée mais elle connaissait très bien l’origine de ce bruit. Elle se leva doucement pour se diriger vers la porte d’entrée, glissa ses pieds nus dans une de ses paires de geta et ouvrit doucement la porte pour sortir. Il faisait bon dehors, mais la jeune fille n’y fit pas attention. Au bout de deux ans passés sur l’île elle avait finit par s’habituer à la douceur des nuits. Dans la clarté de la lune, une ombre noire était visible, posée sur l’un des deux poteaux qui encadraient la petite porte de bois s’ouvrant sur l’allée qui menait sur le seuil où se trouvait Naomi. Cette dernière s’avança le long de l’étroit chemin et s’arrêta devant le corbeau qui tenait une enveloppe entre son bec. La jeune femme tendit la main et s’empara du papier. Aussitôt le volatil s’envola en émettant un long croassement qui brisa le silence de la nuit. Naomi s’empressa de rentrer pour prendre connaissance du document à la lueur d’une bougie. Celui-ci lui apprenait qu’une nouvelle qu’elle devait prendre sous son aile venait d’arriver sur la Falaise du Pic.

« Merci de prévenir à l’avance… »

marmonna Naomi avec agacement. « J’espère qu’elle ne se sera pas déjà perdue quand j’arriverais... » pensa-t-elle. Après avoir laissé sur un morceau de papier un petit message à l’intention de Lorelai si jamais celle-ci pointait le bout de son nez hors de sa chambre et la chercherait, Naomi se hâta de sortir et se dirigea vers la falaise du Pic qui n’était pas non plus juste à côté...

En chemin elle eu tout le temps de penser. Enfin, après l’avoir laissée en plan pendant un an on lui attribuait deux protégées à la fois… C’était pas pour dire, mais cette île avait vraiment une organisation de merde… Comme pour la première fois, Naomi se demandait à quoi pourrait bien ressembler sa nouvelle protégée. On ne lui avait pas même donné son nom, elle avait donc encore tout à découvrir.

Après plusieurs longues minutes, la borgne finit par arriver au bas de la falaise qu’elle gravit rapidement en empruntant un sentier dans la forêt. Les feuilles des arbres filtraient la lumière de la lune ce qui rendait l’endroit particulièrement sombre. Heureusement qu’il n’y avait qu’un seul chemin qui emmenait à la Falaise du Pic, sinon se connaissant, Naomi était persuadée qu’elle se serait perdue. Hum… Un seul chemin… Naomi arriva bientôt à une intersection et laissa échapper avec une mine dépitée :

« Et merde… J’ai aucun sens de l’orientation moi… »

Le chemin se séparait en trois branches différentes. Elle se convaincu finalement que pour arriver au pic de la falaise il fallait continuer tout droit mais un léger bruissement plus loin sur sa droite la fit se décider. Elle bifurqua à droite et prit un pas de course. Elle ne mit pas bien longtemps à apercevoir une fine silhouette à la longue chevelure flottante. « Ah ! Ce doit être elle. » se dit Naomi. Elle ralentit le pas et arrivée juste derrière la jeune femme elle déposa sa main gauche sur l’épaule de celle-ci puis elle prit une voix claire et joyeuse :

« Bonsoir mademoiselle ! »
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei Wallin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : ♦ Naissoturi ♦

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Protégée de Naomi Kanzaki
Affinités: :

MessageSujet: Re: Du haut d'une falaise.   Dim 21 Fév - 21:04

Elle trébucha sur une pierre et s’arrêta, la fatigue la gagnait son corps était meurtri. Après quelques minutes de pause elle se résolut à se relever bien que souffrant de sa cheville mais elle céda et se laissa tomber à terre croulant sous la fatigue et ne se sentant plus la force de continuer. Elle jeta un regard aux astres de la nuit, malheureusement la brume rendait la nuit encore plus sombre que ce qu’elle l’était. Elle frémit. Son regard se perdit dans le vide, ses yeux luisaient dans le noir grâce aux reflets des étoiles qui réussissaient à percer la brume de temps en temps. Ses mains se transformèrent en poing s’obligeant à se relever, à se donner plus de force et continuer.

_ « Bonsoir mademoiselle ! »

Elle tourna légèrement son visage vers cette voix qui semblait être comme un long et doux écho ne croyant qu’au mirage de ses illusions, mais cette main sur son épaule lui prouvait bien que cette femme était belle et bien présente. Lorelei s’appuya contre un arbre pour se soutenir alors que sa blessure à sa cheville enflée de douleur.

_ Je suis contente d’être tombée sur quelqu’un…

Elle respirait fortement, un peu perdu avec toutes ces questions qui étaient en train de lui ronger la tête. Mais tout disparu quand ses pupilles grises presque larmoyantes fixaient une herbe. Elle s’approche de celle-ci à cloche pied et l’arracha de toute sa force, pour ensuite frotter sa blessure avec ces quelques feuilles. Lorelei ne savait pas pourquoi elle réagissait ainsi, c’était comme si son instinct s’était développé en une nuit, mais préféra chasser ses idées et soigner sa plaie avec cette herbe apparemment médicinale.

_ J’ai tellement de questions… Ou est-ce que je me trouve ? Comment suis-je parvenue ici ? Qui êtes-vous ? Ou est le chemin de sortie ?

Les questions se bousculaient dans sa tête, elle qui était si calme et détendu d’habitude se retrouvait chamboulée. Tout en s’appuyant un peu sur une main contre un tronc, elle se massa la nuque en jetant un regard curieux à cette femme. Sa première pensée avait été de la trouver jolie et très attirante et se pinça la langue pour gronder sa raison qui n’avait pas lieu d’être. Sans laisser le temps à sa rencontre de lui répondre, elle avait le besoin de se présenter comme si elle avait peur d’oublier son prénom.

_ Je m’appelle Lorelei… Lorelei Wallin.

Elle posa la main qui était derrière sa nuque sur sa poitrine pour calmer les battements qui prenaient de la vitesse à chaque minute qui s’écoulaient. Elle sourit timidement à sa vis-à-vis en prenant plus d'appuie sur son pied meurtri qui se trouvait un peu soulager.
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-de-glorantha.pro-forum.fr/forum.htm
Naomi Kanzaki

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 30/12/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Lorelai Besnow et de Lorelei Wallin.
Affinités: :

MessageSujet: Re: Du haut d'une falaise.   Dim 21 Fév - 22:37

La jeune fille tourna le regard vers Naomi et cette dernière malgré l’obscurité environnante put contempler son magnifique visage fin et délicat. Naomi laissa courir très rapidement son regard sur la silhouette de sa protégée et ne put s’empêcher de la trouver attirante. Mais elle se ressaisit rapidement et rapporta son regard sur le visage de la jeune femme. Celui-si exprimait une tristesse sans pareil qui troubla légèrement Naomi et elle laissa parler l’inconnue :

« Je suis contente d’être tombée sur quelqu’un… »
Naomi se rendit compte que sa main était toujours posée sur l’épaule de la jeune femme et elle s’empressa de la retirer. Sa locutrice respirait fort et semblait nerveuse mais Naomi savait que c’était normal. Il est toujours effrayant de se réveiller dans un lieu inconnu sans rien comprendre à ce qui vous arrive. Elle s’avança à cloche-pied jusqu’à une herbe qu’elle arracha vivement et entreprit de frotter sa cheville avec puis elle lâcha enfin une part des questions qui devaient la tourmenter :

« J’ai tellement de questions… Où est-ce que je me trouve ? Comment suis-je parvenue ici ? Qui êtes-vous ? Où est le chemin de sortie ? »
Elle se massa la nuque et sans laisser le temps à Naomi de répondre, reprit :

« Je m’appelle Lorelei… Lorelei Wallin. »

Lorelei… A ce mot, Naomi fit un grand sourire amusé. On aurait dit une blague… Sa première protégée s’appelait aussi Lorelai et comme elle ne connaissait pas la différence d’orthographe entre les deux prénoms, ils étaient pour elle exactement semblables. Ladite Lorelei déposa ensuite sa main sur sa poitrine et sourit timidement à l’intention de Naomi. Mais malgré son sourire elle paraissait toujours triste. Naomi lui rendit un grand sourire qu’elle voulait réconfortant. Elle savait à quel point l’arrivée sur l’île pouvait être angoissante. De plus Lorelei s’était visiblement blessée ce qui inquiétait grandement la jeune borgne qui espérait que ce n’était pas trop grave. Se voulant donc rassurante, elle prit un ton doux et apaisant :

« Naomi Kanzaki, enchantée. Ces questions tombent plutôt bien car mon rôle est justement d’y répondre. Mais avant tout, il semblerait que tu sois blessée donc je te propose qu’on s’asseye un moment, le temps que ta cheville se remette et que je t’explique un peu. »

Et comme pour l’inviter à s’asseoir elle se laissa elle-même tomber par terre et plia ses deux jambes pour se mettre en tailleur et craignant un flot de question elle reprit sur un même ton :

« Ne t’inquiète pas, tu es ici sur une île du nom de Naissoturi et tu y es entièrement en sécurité. Tu ne rencontreras ici que des femmes. Une nouvelle vie s’offre à toi, nous avons donc tout notre temps pour répondre tranquillement à toutes tes questions. »

Elle marqua un temps d'arrêt pour laisser le temps à sa protégée de digérer tout ce qu’elle venait de lui apprendre puis elle ouvrit encore la bouche :

« Comme tu es nouvelle ici, on m’a chargée de te guider pour t’apprendre la vie ici. En clair : Tu es ma protégée. Je parle beaucoup mais dis-moi comment va ta cheville ? »

La borgne fixait la jeune femme de son oeil valide, guettant chacune de ces réactions et espérant ne pas y être allée trop brusquement dans ses révélations.
Revenir en haut Aller en bas
Lorelei Wallin

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 20/02/2010
Localisation : ♦ Naissoturi ♦

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Protégée de Naomi Kanzaki
Affinités: :

MessageSujet: Re: Du haut d'une falaise.   Lun 22 Fév - 0:58

Elle détestait se savoir paniquer, vraiment, c’était un sentiment qu’elle ne supportait pas de ressentir. Toujours une main posée sur un tronc d’habre qui soufflait certainement ces dernières heures, les pupilles fades de Lorelei fixaient ceux jumeaux, du moins, celui qui n’était pas caché. Elle se demandait ce qu’il avait bien pu lui arriver pour perdre l’usage d’un œil, mais ce n’était pas le moment de divaguer, elle avait besoin d’entendre et de comprendre où elle était, comment était-elle apparue dans ce nouveau monde.

_ Naomi Kanzaki, enchantée. Ces questions tombent plutôt bien car mon rôle est justement d’y répondre. Mais avant tout, il semblerait que tu sois blessée donc je te propose qu’on s’asseye un moment, le temps que ta cheville se remette et que je t’explique un peu.

Les mots de Naomi l’avaient quelque peu soulagé, et même sa présence la réconforter. Elle se laissait entrainer sur un petit carré d’herbe pour s’y asseoir. Elle vérifia un instant sa blessure mais ce n’était apparemment pas grand-chose, une vilaine plaie qui se recouvrait d’un bleu. Lorelei arrangea soigneusement sa robe pour lui donner le moins de plies possible, avant de rajuster discrètement son décolleter et de lever les yeux vers sa rencontre.

_ Ne t’inquiète pas, tu es ici sur une île du nom de Naissoturi et tu y es entièrement en sécurité. Tu ne rencontreras ici que des femmes. Une nouvelle vie s’offre à toi, nous avons donc tout notre temps pour répondre tranquillement à toutes tes questions.

Lorelei enregistrait toutes ses nouvelles informations pendant que ses doigts fins peignaient ses cheveux emmêlés. Naissoturi, répétât-elle dans sa tête en bougeant à peine les lèvres, un monde ou seule les femmes vivaient, un monde sans famille, sans ami et, une nouvelle vie s’offrait à elle ? Elle songea un instant que la mort aurait été plus charitable, mais tout ceci… C’était la solitude.


_ Comme tu es nouvelle ici, on m’a chargée de te guider pour t’apprendre la vie ici. En clair : Tu es ma protégée. Je parle beaucoup mais dis-moi comment va ta cheville ?


Perdu dans le vague, elle releva ses yeux vers sa guide. Elle hocha la tête en signe de contentement mais elle se sentait encore plus perdu qu’à son arrivée. Elle était seule, tout seule, elle n’avait jamais connu se sentiment si détestable, si triste. Elle retenait ses sanglots au fond de sa gorge car elle n’aimait pas la pitié et, elle n’avait sans doute pas envie d’être consolée.

_ D’accord… Je comprends.

Son cœur avait cessé de tambouriner comme un sauvage, elle posa délicatement les paumes de ses mains blanches sur ses joues pour gagner un peu de chaleur dans cet environnement glaciale. Même si elle était encore préoccupée, elle ne le montrait pas et s’occupa de sa blessure qui avait l’air de guérir miraculeusement, où alors cette plante était miraculeuse. Elle sourit pour la première fois depuis ses premiers pas dans ce monde.

_ On sommes nous ?

Sa voix était tintée d’un petit chant d’oiseau avec un petit air rocailleux, en regardant tout autour d’elle. Cet endroit ne lui plaisait que très peu, c’était sombre, plein de cailloux et les arbres crépitaient sous le petit vent.

_ Nous sommes en… Enfer ?

Elle n’osait pas vraiment posée cette question, mais le lieu était tel, qu’elle ne pouvait pas s’en empêcher. Peut-être qu’elle méritait de séjourner dans les ténèbres, peut-être bien, oui…
Revenir en haut Aller en bas
http://univers-de-glorantha.pro-forum.fr/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du haut d'une falaise.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du haut d'une falaise.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Il faut sans cesse se jeter du haut d'une falaise et se doter d'ailes durant la chute.»
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]
» L'habitat au haut Moyen-Age
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naissoturi, l'île des femmes :: L'île de Naissoturi :: Volcan éteint Goro :: Falaise du pic-
Sauter vers: