Naissoturi, l'île des femmes

Vous vous réveillez un matin sur une île inconnue. Une chose vous frappe dès votre arrivée : il n'y a que des femmes. Et vous avez été choisie par Lilith pour être l'une d'entre elles...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]

Aller en bas 
AuteurMessage
Strand Camille
~[ Marino_I_want_to_believe ]~
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 06/07/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Sheshe
Affinités: :

MessageSujet: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Mar 19 Jan - 20:30

Camille s'était enfoncée dans la forêt a la recherche d'herbes médicinales... L'absence de sa guide pour l'applaudir et la soutenir dans cette entreprise s'était faite cruellement ressentir... D'ailleurs, elle n'avait plus vu Kimberley depuis le pique nique qu'elles avaient fait il y a de ça...
Combien de temps? Elle n'aurait su le dire, le temps n'avait pas grande importance et les moyens de le mesurer étaient rare. Elle soupira... Elle ramassa quelques plants de digitale. La digitale était un bon stimulant pour les maladies du cœur. Par contre, trop de digitale, risquaient bien de provoquer des palpitations ou pire, la mort. En fait le metier de docteur et celui d'empoisonneur ne tenait parfois qu'a une différence de dosage. Elle avait encore trouvé des saules sur le chemin. Saules dont elle s'était empressée de prélever de l'écorce. Broyée et infusée, elle pouvait dans une certaine limite faire baisser la fièvre et apaiser des douleur légères. Dans la cave, elle avait laissé tourner son alambic. Elle avait fait le tour des paysans pour récupérer les fruits et légumes pourris. Il lui suffirait ensuite, de le placer dans sa cabane dans les montagne pour séparer l'alcool pur par solidification elle soupira... Son regard se posa derrière un bosquet.


Oh!

De l'ail des ours, un bon vermifuge, et trois variétés d'achillée. Elle prit sa petite pelle portative et commença a les déterrer... Son petit jardin aurait de nombreuse simples pour soigner ses patientes. Mais en attendant, si on venait du sentier, on ne verrait qu'une jupette et peut être un furtif aperçu de sa culotte...
Revenir en haut Aller en bas
Nobuko Karasu
>(•<•)< La corbac >(○<○)<
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/01/2010
Localisation : Dans le ciel

Feuille de personnage
Nature du perso: Corbeau
Protégée/guide de :: Guide de Leena et Yatsushiro
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Sam 23 Jan - 3:57

[hj je m'incrustes a défaut d'avoir un rp, tu m'en veux pas? Wink ]

« Croooa… »

Soupirant bruyamment, Nobuko regarda le monde du haut de son perchoir d’un air morose, ne sachant pas vraiment quoi faire de sa journée… Elle avait finit de livrer ses colis, et n’ayant plus rien a faire, elle avait finit par partir se balader en foret… Bref au final elle s’était retrouvée a regarder le vide (ou les mouche parfois, le ciel aussi, et même une chenille il y a quelques minutes) tout en haut d’un immense pin. L’un de ses frère répondit à sa plainte en émettant un croisement bien plus sombre et animal que le siens, ce à quoi Nobuko répondit par un regard aussi morne qu’ennuyé… La vie est parfois chiante en tant que corbeau, c'est comme pour tout le monde… Même si on est en compagnie de 125 des siens…

« Bon aller, on bouge tout le monde!»

Dit-elle en s’étirant doucement, d’abord les bras, puis les jambe tout ça avec un calme et une tranquillité digne d’un paresseux, juste avant de se laisser tomber dans le vide pour faire une chute libre de 5 mètres, avant de déployer ses fine ailes d’un sombre noir, arrêtant par la même occasion sa chute qui aurait pu être mortel, si ça avait pas été une pro de la voltige quoi, comme on dit, la classe, on l’a, ou on l’a pas… Bien que j’ai un doute sur le fait que Nobuko la possède.
A peine eut-elle commencée à voler que tout les corbeaux firent de même dans un bouquant monstre qui raisonna surement dans toute la foret, mais bon, tout le monde s’était habituées a la cour de Nobuko… Tout le monde ou presque, m’enfin…

Chantonnant tranquillement, elle finit par décider de se poser dans un coin de la forêt, histoire de continuer sa promenade en marchant, toujours suivit par sa cour volante mais sinistre. C’était assez étrange de voir cette femme oiseau, à l’apparence presque juvénile, être entourée d’une multitude de corbeau, elle paraissait tellement tranquille que s’en était presque inquiétant...

« Ahhh… Je m’ennuie trop ce n’est pas possible, Pandora-sama est méchante de me laisser ainsi poiroter… Quand est-ce qu’on ira sauver Kaksi ? »

Demanda-t-elle comme si la forêt allait lui répondre, mais faute d’interlocuteur, elle continua son chemin en marchant tranquillement, shootant dans les cailloux par moment quand une grosse se présentait a son pied. Quand soudainement une jupette bien courte attira son attention…Ce n’était pas vraiment la jupette en elle-même qui l’intéressait, mais plutôt savoir pourquoi elle était là, en plein milieux d'un foret, près d'un chemin trop peu souvent utilisé.

« Croa ? »

Fit-elle avant d’approcher sans essayer d’être un temps soit peu discrète. Elle regarda la jeune femme cueillir ses plantes quelques instants, puis se baissa, s’accroupissant a ses coté le plus naturellement du monde, posant ses coude sur ses genoux pour ensuite poser sa tête dans ses mains, regardant l'humaine en levant les sourcils.

« Et tu fais quoi la ? »

Demanda-t-elle d’un ton tranquille, comme si elle reprenait une discutions arrêtée quelques secondes avant avec une vielle connaissance… Oui, c’est Nobuko quoi. Derrière elles, la sombre cour commençait à s’installer sur les branches environnantes, devinant que leur grande sœur en aurait pour un moment surement à discutailler avec l’humaine…
Revenir en haut Aller en bas
Strand Camille
~[ Marino_I_want_to_believe ]~
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 06/07/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Sheshe
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Sam 23 Jan - 13:01

[HJ: Roh, ne t'inquiète pas et puis c'est la première fois que j'ai l'occasion de rp avec plus de 100 personnes en même temps ~.^
Je m'excuse par avance mais j'ai l'intention de faire agir un de tes corbeaux enfin ça restera relativement neutre quand même.]

La jeune fille avait presque fini de déraciner la plante. Quand la question s'insinua dans sa tête, elle répondit sans vraiment réfléchir

Eh bien, je me prépare une serre de plantes médicinale, par exemple cette plante c'est une achillée sternutatoire. Quand les gens ont les bronches trop encombrées, je leur fait une infusion des feuilles de cette plante et il se mettent a tousser au point que ça finit par nettoyer les voix respiratoires...
Je suis docteur, j'ai fait mon dispensaire dans l'ancien hôtel hors de la ville...


L'idée qu'elle parlait à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas, fit enfin son chemin dans sa petite tête... S'est ainsi qu'elle releva le regard pour se retrouver nez a bec avec un corbeau. Il s'agissait de l'un des plus jeunes de la cours. A peine assez grand pour voler mais trop jeune pour avoir vraiment la peur des humains. Curieux, il s'était posé sur une branche juste au niveau de Camille.

Eeeeeeeeeh!?

Celle ci voyant la bestiole se releva si brusquement qu'elle en retomba sur ses fesses.

Ayayayaille... Un corbeau qui parle, ahahahah, ça n'existe pas hein?

C'est avec soulagement qu'elle se rendit compte que la voix venait en fait de Nobuko...

Ahahahahah! ça m'a surprise...

Elle se raidit en apercevant les arbres noircis de la cours. Elle rit sur un ton gêné avant de répondre, pas vraiment rassurée.

J-Je suis Camille, vous êtes?
Revenir en haut Aller en bas
Nobuko Karasu
>(•<•)< La corbac >(○<○)<
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/01/2010
Localisation : Dans le ciel

Feuille de personnage
Nature du perso: Corbeau
Protégée/guide de :: Guide de Leena et Yatsushiro
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Mar 26 Jan - 11:17

[hj; je t'en prie c'est un plaisir ;> .Oh ne te gène pas, il sont 125 XD je peux certes connaitre le caractère d'une vingtaine d'entre eux, mais après...]

Elle répondit sans même la regarder, mais de toute façon ce n’était pas grave, car Nobuko aussi ne la regardait pas, plus occupé à regarder ses mains déraciner la plante avec soin. Elle lui parla de serre, de médicinal, de bronche encombré, mais tout ça n’avait pas vraiment de sens pour Nobuko, et elle n’essaya même pas de comprendre, détacha même un peu de la conversation. Les maladies qui la touchait, n’était pas soignable par les femmes qui soignaient les humaines de l’ile, elle devait en général aller voir celle-qui-soigne-les-oiseaux, et elles aussi étaient rare sur l’ile… Cependant la jeune fille trouva qu’elle avait du courage de faire elle-même son propre dispensaire.

Ahhh….c’est vrai que vous, les humains, vous tombez souvent malade. Bah, c’est bien qu’il y est quelqu’un pour vous permettre de vivre plus longtemps, mais moi ça me sert a rien.

La jeune femme sembla enfin réaliser qu’elle parlait à une parfaite inconnue (information qui n’arrivera jamais au cerveau de Nobuko au passage) et elle leva la tête dans le but de voir son interlocutrice. Chose qui ne servit pas à grand-chose puisque Nobuko était à sa droite, cependant, elle fit la rencontre avec un des plus jeunes frères du corbeau, ce qui la fit sursauter violement et de fil en aiguille, elle tomba en arrière… Aouch, ça devait surement être douloureux pensa Nobuko en la regardant, toujours dans sa position accroupie. L’aider a se relever ? Pourquoi faire ?
La jeune femme dit ensuite quelques choses bizarres. Les corbeaux ne parlent pas ? Plusieurs d’entre eux répondirent en croissant pour montrer leurs objection a cette idée, et Nobuko les comprenait, si, les corbeaux parlaient, mais les humains avait juste oubliés comment les entendre…

Bah si les corbeaux parle, c’est juste vous, les humains, qui ne savez pas écouter… Vous avez cessez d’écouter il y a longtemps maintenant.

Elle sembla, cependant soulagée en voyant que la voix venait de Nobuko, et la jeune fille lui adressa un sourire mi moqueur mi amusée à la remarque de la doctoresse, sera-t-elle aussi surprise quand elle apprendra que Nobuko était un corbeau qui parle ?
Levant la main, le jeune frère qui avait fait peur quelques instant plus tôt a Camille vient s’y poser, et Nobuko approcha sa tête de ses lèvres pour poser un bref baiser sur le haut du crane plumeux de l’oiseau, avant de relever la main pour qu’il aille se poser auprès de sa mère qui regardait la scene de ses yeux noir et dépourvue d’émotion.

Moi ? Je suis Nobuko, et propriétaire de la poste Chidori, si t’a du courrier à faire livrer n’hésite pas surtout, on est très efficace.

Dit-elle en faisant un signe de tete pour désigner les arbres noirci par les oiseaux au plumage sombre. Un croissement retenti dans les arbres, brisant le silence de mort qui avait envahit les lieux depuis l’arrivée de la sombre nuée.

Oh faite, tu sais quoi ?

Dit-elle en tournant de nouveau le regard vers Camille, gardant un visage impassible en dépliant les fine ailes dans son dos. Apres tout elle n’aimait pas beaucoup quand les humains disait qu’elle n’existait pas, ça l’avait toujours vexée, car comme tout bon corbeau, elle avait un amour propre presque mal placé.

Je suis un corbeau qui parle…
Revenir en haut Aller en bas
Strand Camille
~[ Marino_I_want_to_believe ]~
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 06/07/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Sheshe
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Mer 27 Jan - 2:11

Camille regarda la jeune femme et acquiesça

C'est vrai qu'on peut être fragiles... Mais c'est pour ça qu'il faut réparer les gens très vites

Elle sourit

Hmm, c'est vrais que je ne serait pas une très grande aide, bien sur je peut faire la base, nettoyer une plaie, immobiliser un os brisé... Mais il vaut mieux voir un spécialiste, n'est ce pas?

Elle se releva et récupéra la plante qu'elle avait déraciné. Elle aurait pu en ramasser plusieurs plants encore mais elle semblait ne pas vouloir dévaliser les lieux. La surprise passée elle ne semblait pas effrayée par les animaux, un peut mal à l'aise par leur nombre mais pas plus.

Puis Nobuko répondit a sa question rhétorique sur le fait que les Corbeaux ne parlaient pas...


On n'écoute pas? Un long silence s'écoula troublé seulement par les battement d'ailes occasionnels des corbeaux. Elle avait un sourire avenant mais le fait qu'elle était totalement immobile gâchait un peu le naturel. Elle s'anima enfin... C'était donc ça....

La corbeau se présenta et se proposa pour livrer ses lettres...


Hmm... Je ne connait pas grand monde dans l'île pour le moment mais si vous savez gérer des paquets très fragiles ou qu'il ne faut pas secouer je peut vous faire livrer des prescriptions en cas d'urgence...

Elle acquiesça et eu l'air de partir un moment dans ses pensées avant de taper la paume de sa main avec son poing...

Ah mais je n'ai rien d'intéressant a troquer pour vos services. Je veut dire, c'est pas comme si mes médicaments avaient un intérêt pour vous...

Bon il y a bien ce pigeonnier mais vous l'utilisez déjà de temps en temps donc c'est pas vraiment un service de vous dire que vous pouvez l'utiliser.


Enfin la jeune fille déploya ses ailes pour illustrer ses propos comme quoi elle serait un corbeau. La réaction de Camille n'était probablement pas celle attendue. Ses yeux s'arrondirent et ses lèvres firent de même.

Aaaaaah, c'est joli...

Elle contourna Nobuko et passa la main sur les plumes. Ce toucher était si léger et si peut appuyé qu'on aurait dit une caresse. Sa caresse, donc, arriva jusqu'à la jonction entre les plumes et la peau.

Aaah j'aurais cru que c'était un déguisement, mais je crois que je vais te croire toi à la place.
Revenir en haut Aller en bas
Nobuko Karasu
>(•<•)< La corbac >(○<○)<
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/01/2010
Localisation : Dans le ciel

Feuille de personnage
Nature du perso: Corbeau
Protégée/guide de :: Guide de Leena et Yatsushiro
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Mar 2 Fév - 11:27

[hj désolée pour le retard ^^']

Écoutant tranquillement la je femme, la tête dans les paumes de sa main, Nobuko commença a penser que tout ce qu’elle disait sur la médecine était bien trop compliqué et inintéressant pour elle, mais l’entendre parler avec un air si « passionnée » était intéressant, alors Nobuko ne fit aucune remarque et se contenta d’écouter avec un silence presque religieux, qui parfois était coupé par le battement des ailes de ses frères et sœurs, ou même par les siens. Puis la jeune humaine se releva, mais Nobuko ne suivit le mouvement que des yeux, elle était bien là, accroupit, la tête soutenue par ses mains, et elle n’avait pas vraiment envie de bouger… Elle opina quand Camille répéta ses paroles. Oui, ils n’écoutaient plus, pour différente raison, mais surtout a cause de leurs egos sur dimensionné, les humains avait finit par se croire supérieur a toute chose, et c’étaient détournés de leurs mère, dame nature, et avaient cessés de vouloir comprendre les autres races, d’ailleurs ils avaient même cessés de s’écouter entre eux, inventant même des langues souvent pénible a parler pour lesquelles Nobuko faisait de grand effort pour maitriser, malgré les nombreux pièges qu’elles comportaient. Oui c’était ça, simplement ça, les humains n’avaient plus voulu écouter, et avec le temps leurs oreilles avaient tout simplement cessés d’écouter. Après quoi, Camille avoua ne connaitre pas grand monde, et n’avait donc pas envie d’envoyer de courrier. Nobuko se contenta d’hausser les épaules.

Bah, la poste ne bougera pas, alors s’ta besoin, t’hésite pas. On fait aussi les colis et les colis expresse…

Puis elle chercha dans sa tête la phrase commercial que lui avait apprit un humain il y avait quelque temps… Comment on disait déjà ? Ah ! Oui ! Ça y est elle s’en rappelait !

Satisfait ou remboursé !

Hum…
Le must ça aurait quand même été qu’elle sache ce que voulait dire remboursé. Quoi qu’il en soit, Nobuko tiqua légèrement en entendant le nom pigeon…. Les corbeaux et les piafs de cette espèce n’étaient pas les meilleurs amis du monde, il était donc normal qu’elle n’aime pas le mot pigeonnier… Pourquoi ne pouvait-on pas dire Corbeaunier ?

Bah… Donne leurs a mangé en échange d’une lettre, et ils seront content, moi je m’en fiche de ce qu’on peu me donner, le troque ne m’intéresse pas…

Eh oui, les animaux étaient dépourvue de l’intérêt pour les bien matériels, la seule chose qui intéressait la corbac, c’était manger, dormir, sa famille, Pandora et s’amuser… Et pas forcement dans ce sens la. Tiens d’ailleurs, Pandora ne lui avait-elle pas demandée de faire de la propagande ?
Cependant ses pensées furent coupées par la réaction de l’humaine, et les yeux de Nobuko s’élargir d’un minimètre, juste avant qu’elle reprenne son habituelle air morne voir ennuyé.

Jolie ? Ah…

C’était la première fois qu’on lui disait ça. On lui avait déjà dit que c’était démoniaque, monstrueux, noir, sale, moche, et j’en passe, mais jamais jolie… C’était… Étrange. Elle ne fit rien pour empêcher la jeune femme d’aller caresser ses ailes, après tout les humains étaient souvent fascinés par ce qu’ils n’avaient pas…

Bah oui, pourquoi mentirais-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Strand Camille
~[ Marino_I_want_to_believe ]~
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 06/07/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Sheshe
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Mer 3 Fév - 1:51

La brunette regarda la drôle de d'animal avec un air pensif

A manger, c'est vrais... Je ne vois pas ce que je pourrait avoir d'autre....


Puis lorsque la corbeau parut, du moins dans ses paroles surprise, elle acquiesça.


Hmm, jolie... J'ai dit quelque chose de bizarre?

La doctoresse posa ses grands yeux dans ceux sombres et inexpressifs de Nobuko.

Si je doute c'est probablement parce que je suis humaine. Moi même on m'a souvent joué de mauvais tours...

Elle continua de lisser pensivement les plumes. Elle délogea avec délicatesse une petite brindille coincée entre deux plumes. Oh ça ne devait pas être une gêne pour la postière. Elle ne s'en était peut être même pas aperçue mais c'était plus agréable a caresser ainsi.


Tu est sur cette ile depuis longtemps? Moi ça ne fait pas longtemps... Mais je ne comprends toujours pas pourquoi on m'a sortie de l'accident pour me mener ici. Je n'ai rien de particulier...

Pendant qu'elle parlait la main était revenue dans le dos de Nobuko. Machinalement Camille lui faisait un massage qui avait pour effet de dénouer les muscles et de les relaxer. Le massage aurait probablement était plus efficace si il avait été fait consciemment mais il était déjà agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Nobuko Karasu
>(•<•)< La corbac >(○<○)<
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/01/2010
Localisation : Dans le ciel

Feuille de personnage
Nature du perso: Corbeau
Protégée/guide de :: Guide de Leena et Yatsushiro
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Ven 5 Fév - 11:14

Quelque chose de bizarre ? Oui elle l’avait dit, mais ce n’était pas gênant, juste… Bizarre. Personne n’avait jamais dit ça, personne ! Parce que les animaux n’avaient pas de critère de beauté, considérant la chose comme superflu, et parce qu’elle ne côtoyait pas assez les humains pour comprendre les leurs. Oui, sans aucun doute, ses paroles étaient bizarre…

Oui ça l’est, mais c’ pas grave, j’m’en fiche en faite…

Ce qui était totalement la vérité, après tout elle était plus proche de l’animal que de l’humain pour le moment, et se fichait donc réellement des choses non essentiel tel que la beauté ou tout autres chose ne permettant ni de dormir mieux, ni de manger mieux. Cependant quand la jeune médecin parla de doute, Nobuko remarqua qu’elle, elle ne doutait pas de l’humaine, elle ne douterait qu’une fois qu’elle serait trahit…
Vous les humains, vous êtes perfides, plus encore que le serpent qui vit dans le désert, à tel point que vous vous faites du mal entre vous. C’est bête, mais après tout c’est votre race, pas la mienne…

Les carasses de Camille sur ses plumes la détendit sensiblement, bien que son visage reste inexpressif, parce qu’elle ne savait pas encore très bien comment exprimer toutes ses choses humaines, et parce qu’elle n’avait pas au final envie de leurs ressembler tant que ça, elle avait peur dans un sens de devenir trop humaine et d’au final s’en mordre les doigts… Cependant elle garda l’information en tête sans un mot. Alors comme ça elle n’était pas depuis longtemps sur l’ile ? Prudence, il fallait qu’elle agisse avec naturel et prudence…

Oh, alors toi tu fais partie des humaine que Lilith à enlevé de force… Je présume que personne ne t’à raconté la vrai histoire de l’ile ? Je pense que non, Lilith veille à cacher la vérité aux yeux de toutes les nouvelles…

Avait-elle dit avec un ton naturel et plat comme a son habitude. Elle s’en tirait mieux pour le mensonge qu’elle ne l’avait cru. Devait-elle se réjouir ou être terrifier à l’idée de maitriser déjà un art si proche des humains ? Elle n’en savait rien, et le massage de Camille ne l’aidait pas vraiment à s’inquiéter, elle se sentait prise d’une douce torpeur, et essaya de ne pas oublier son but premier…
Revenir en haut Aller en bas
Strand Camille
~[ Marino_I_want_to_believe ]~
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 06/07/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Sheshe
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Sam 6 Fév - 15:25

La brunette se rendit soudain compte de ce qu'elle faisait en sentant les muscles se détendre sous ses doigts. Elle s'arrêta l'espace d'un instant inquiète d'avoir énervé la corbeau... Mais celle ci semblait apprécier. Oh bien sur, ce n'était pas le visage mais des détails plus subtils:
Elle se laissait aller sous ses doigts, le visage bien que toujours impassible était sensiblement plus détendue.


Personnellement je ne troupe pas ça bizarre... On dit que deux corbeaux étaient les yeux du dieux odin dans la mythologie nordique.
On dit aussi que lors de la création de la ville de lyon, en france, une nuée de corbeaux se serait posée dans l'enceinte. On dit que la ville aurait reçu la bénédiction du dieu Celtique Lug, qui était parfois représenté par un corbeau. Trop de gens ne voient que des charognards moi je les trouve beaux.


Elle reprit le massage mais cette fois consciemment, ses mains s'employèrent donc a dénouer les dernier nœuds de tension...
Elle répondit avec simplicité.


Je ne sait pas, après tout, j'aurais probablement fini ma vie en cage si elle ne m'avait pas emmenée ici...
Je cicatrise plus vite que les humains normaux et je suis plus solide: Les maladies m'affectent moins et moins longtemps... Mon père m'a dit que je ne connaissait pas tout mon potentiel.


Mais de toute manière, Lilith n'a rien pu me dire car je ne l'ai même jamais vue...

Elle s'affairait avec simplicité à faire du bien à la personne qui lui parlait, elle était calme, douce appliqué. Si elle avait une idée derrière la tête, ses capacités de dissimulation dépasseraient de loin celles de tous les humains qu'elle aurait rencontré. Car sous toute apparences cette humaine avait l'air d'être resté pure comme un enfant
Revenir en haut Aller en bas
Nobuko Karasu
>(•<•)< La corbac >(○<○)<
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 12/01/2010
Localisation : Dans le ciel

Feuille de personnage
Nature du perso: Corbeau
Protégée/guide de :: Guide de Leena et Yatsushiro
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Mar 9 Fév - 12:01

Nobuko bailla de façon bien peu gracieuse alors que la jeune femme continua ses douces attentions. Le problème quand quelque chose se montrait détendant, c’était le risque de tout bonnement être trop détendue et au final s’endormir. Tiens, ça ressemblait bien a la jeune femme de s’endormir n’importe ou, après tout elle n’avait pas la même notion de maison ou lit que les humains, et bien souvent il lui suffisait d’une branche, sous forme corbeau, pour dormir tranquillement. AU fond d’elle, elle fut quelque peu surprise d’entendre Camille parler aussi bien des corbeau, rares étaient ceux qui savaient la vérité des siens. Ils étaient pour la plus part messager des dieux, voir parfois même les dieux eux-mêmes… Tournant légèrement sa tête pour fixer la jeune femme de son regard morne et impassible, Nobuko lui adressa cependant un micro sourire à peine perceptible.

Nous avons fait de grandes chose c’est vrai, mais de mauvaise parfois aussi… Nous ne somme pas toujours annonceur de bonne nouvelle, et trop souvent nous annonçons la mort…

Fit-elle d’une voix ennuyé et impassible qui la caractérisait tant.

Finir ta vie en cage ? Mais c’est ce que nous vivions ici ? Lilith nous enferme sur cette ile sans nous donner une seule chance de pouvoir revoir ceux qui sont chères à nos cœurs…

Bon… Elle ne le pensait pas vraiment… Maiiiis la propagande n’est pas toujours faite de vérité. Mais on s’en fichait, ou plutôt elle s’en fichait. Si Camille la croyait et rejoignait leur cause avec le temps, tant mieux, sinon, t’en pis, après tout Nobuko faisait plutôt partie des offensive, pas des recruteuses…

J’ai déjà rencontrée la reine pour ma pars, je les rencontrée un peu avant qu’elle fasse tomber l’ancienne souveraine…

Okay, là, c’est un mensonge. Bah, adviendra ce qu’il viendra… Peut-être que Camille allait se montrer curieuse... Parait-il que c’était un vilain défaut, mais pour une fois Nobuko aimait ce défaut…
Revenir en haut Aller en bas
Strand Camille
~[ Marino_I_want_to_believe ]~
avatar

Messages : 242
Date d'inscription : 06/07/2009

Feuille de personnage
Nature du perso: Humaine
Protégée/guide de :: Guide de Sheshe
Affinités: :

MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   Jeu 11 Fév - 1:57

La brunette finit acquiesça...

Les humains peuvent en dire autant, je crois. Si une race était parfaite, on serait au courant...
C'est normal...


La brunette acquiesça...

C'est vrai, mais ici on ne me blessera pas pour voir a quelle vitesse je cicatrise, on ne tentera pas de briser mes os pour voir si ils sont plus solide. On ne m'enfermera pas dans une cellule de béton...

C'est une cage dorée ici... Et puis je peut pratiquer mon métier...

Elle rit.

On dirait que même ici il y a de la politique... L'ancienne souveraine... On ne m'en a jamais parlé... En fait je me demande si tout ça je m'en soucie vraiment...
Je veut juste que mon dispensaire soit un havre pour les bléssés...
Je soigne quiconque se présente a mes portes... C'est tout ce que je veut faire.


Ses bras passèrent autour du cou de la corbeau sans que ce soit pour autant une étreinte...

ça doit te paraitre bizarre, que je ne me soucie pas vraiment de l'histoire de l'ile ou de qui est qui...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La coeuillette des herbes médicinale [Pour celles qui s'ennuient, enfin libre quoi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recption pour le baptême de Savannah [Libre]
» Bob Asklof Pour celles et ceux ETC........
» ♣Faudrais que je m'ennaille ;Pour pas leurs montrer mes failles. [LIBRE]
» Un endroit tranquille pour réviser ses BUSE... Enfin, c'est ce qu'elle pensait. [PV Matthew]
» Rp pour le retout à la base (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naissoturi, l'île des femmes :: L'île de Naissoturi :: Forêt Dense-
Sauter vers: